Voyage en Asie Centrale
Kazakhstan | Tadjikistan | Ouzbékistan
Balbals - la pièrre tombale turque, la trace importante des turques. Ces pièrres sont bien répandues de Mongolie actuelle jusqu'aux steppe de la Russie du sud. Etant élevé sur les tumulus, on pouvait en trouver au carrefour de Grande Route de la Soie. Les balbals étaient différantes, et ça dépendait de la tribus ou peuple qui lui avait scuplté. La plupart des sculptures ont une figure des hommes, avec les barnes et mustaches et sourcils épaix. Sauf le visage, ces chef-d'oeuvres se distingue par leurs mesures, de petits au 1 mètre 50, et se varie de vieux au récent.

Le mot « balbal », il signifie « statue » ou « pièrre avec l'écriture ». On y pense que c'est le corps de leurs ancêtres, qui participent dans la vie quotidienne de leurs plusieurs descendants. Selon la tradition turque, les balbals doivent tenir à leurs mains un bol ou bien une épée, ce qui signifie le pouvoir. La forme éxtérieure a l'air lourde, bien que le visage doit être tracé. Souvent, on a voit le nez, les yeux et sourcils, en outre d'un air sombre. La taille n'at pas le cou, mais aux épaules larges et au menton baissé. La plupart des statues, il y a des cadenettes, à l'aide de quoi on pouvait déterminer de telle ou telle tribu.

 

Au début, on les trouvait au pied de la montagne et sur les steppes, sur les tumulus ou sur les endroits bien élevées entourée par les pièrres simples. 
En Kirghizie, on peut les trouver au centre de Bishkek, près de musée historique du Kirghizstan. Encore, on a créé un musée en pleine air de balbal près de tour de Bourana, à Tokmok

 


Все права на сайт защищены!
Создание сайта BSProf